Référentiel sur l’accessibilité événementielle

Réalisation

Client
Association Aditus

Année
2011

Le guide est disponible gratuitement à cette adresse :
http://www.aditus.fr/evenement/

Le contexte
La loi du 11 février 2005 pour l’égalité des droits et des chances, la participation et la citoyenneté des personnes handicapées pose le socle de la politique du handicap en France. Elle fait de l’accessibilité un principe fondamental de la participation et de la citoyenneté des personnes handicapées.
Jusqu’à ce jour, l’événementiel était encore un secteur peu investi par les acteurs de l’accessibilité. Ce fut chose faite grâce à l’association Aditus, dont l’objet est de promouvoir, concevoir et développer de nouveaux outils et modèles d’accessibilité.

La mission
Aditus a choisi l’agence le troisième pôle pour réaliser un mode d’emploi de l’accessibilité événementielle, destiné à devenir une véritable référence de l’accessibilité.

Soutenu par le Secrétariat d’État aux solidarités et à la cohésion sociale, le mode d’emploi est le résultat d’un travail collaboratif qui a réuni associations de personnes en situation de handicap, professionnels de la culture et de l’événementiel, et plusieurs personnalités. Destiné aux annonceurs, organisateurs, agences d’événementiel, gestionnaires ou propriétaires de site, l’objectif de ce guide est de garantir l’accessibilité de la manifestation en améliorant le confort d’usage de tous les participants, sur l’ensemble de la chaîne d’accès.

Le guide permet de
– Maîtriser la méthodologie d’une démarche d’accessibilité ;
– Utiliser des outils et des dispositifs de prise en compte des différentes situations de handicap ;
– Proposer aux publics plusieurs niveaux de qualité d’accessibilité ;
– Comprendre les bénéfices directs d’une démarche d’accessibilité ;
– Réintroduire l’expérience sensible dans la découverte de l’événementiel et de ses espaces.

Plutôt que d’obliger et contraindre, ce guide souhaite accompagner et inciter, en démontrant les avantages à entreprendre une démarche d’accessibilité tant pour l’organisateur que pour le public. Une telle démarche profite à tous : à la personne en situation de handicap, mais aussi à toutes les autres personnes souffrant d’une infirmité non-visible. C’est également l’ensemble du public qui bénéficie d’un meilleur accueil et d’un plus grand confort. Pour l’organisateur, outre une image valorisante, c’est avant-tout l’initiative d’une démarche humanisante, permettant d’intégrer les différences non pas comme problèmes à effacer mais particularité et singularité participant à la richesse de nos sociétés multiformes.