Préfiguration des aménagements de la Vallée de Seine

Assistance à maîtrise d’ouvrage

Client
Conseil Général des Yvelines

Année
2011 – 2012

Equipe
Le troisième pôle, mandataire
Claire Petetin, architecte paysagiste
Comité de réflexion : Jérôme Richez (communication et usages numériques),
Nils Aziasmanoff (président du CUBE),
Christophe Père (paysagiste).

Durée d’étude
4 mois

Le contexte
Le Conseil Général des Yvelines souhaite se positionner dans le cadre du projet Seine Aval (Opération d’Intérêt National) et inscrire sa démarche dans le cadre du projet métropolitain du Grand Paris en préfigurant les projets d’aménagement du territoire par des interventions artistiques.
Les objectifs premiers de cette mission sont :
– Valoriser le paysage naturel et urbain de la Vallée de la Seine en tant qu’élément de cohésion territoriale
– Inscrire ce territoire dans une échelle de grande envergure en prenant en considération le développement économique, territorial et politique de la liaison Paris-Le Havre.

Le choix de valoriser le « Grand paysage » de la vallée de Seine par l’installation de dispositifs artistiques vise à activer une conscience identitaire de cet espace et à sensibiliser les habitants aux nouvelles dynamiques politiques et territoriales.

 

Notre mission
La mission se décompose selon les axes suivants :
– Repérages et diagnostics. Réalisation d’un travail de grammaire paysagère et identitaire du territoire.
– Formulation du projet général : concept, principes spatiaux, temporalités, publics.
– Analyse de la faisabilité du projet : faisabilité spatiale et technique (sites d’intervention), estimation budgétaire de l’opération, planification.
– Proposition d’un mode opératoire pour la mise en oeuvre du projet et rédaction des cahiers des charges.

Le projet se construit sur la base des premières orientations proposées, à savoir :
– Penser le projet de manière évolutive, comme un chantier artistique continu, qui évolue et s’adapte aux aménagements du territoire,
– Identifier le territoire dans son ensemble,
– Appréhender le territoire à travers toutes ses composantes : ses caractéristiques paysagères, son histoire, ses histoires,
– Accompagner la construction d’une représentation partagée du territoire (avec les habitants comme les acteurs de l’aménagement).