Expérimentations

Voir et tester de quoi demain sera fait

Née en pleine dynamique des “Nouveaux territoires de l’art” (Rapport Lextrait), l’agence observe depuis 20 ans les signaux faibles annonciateurs des transformations du secteur à venir : révolution numérique, nouvelles gouvernances, entrepreneuriat culturel, hybridation des modèles, etc.

Au-delà de son action de veille, l’agence et les personnes qui la portent s’engagent dans des projets qui testent et éprouvent la transformation des modèles d’action culturelle : prises de participation dans des structures culturelles (Gaîté Lyrique DSP 2008-2016, Revue Mouvement, Cinéma d’art et d’essai Galeries), accompagnement de l’artiste Stefan Shankland dans le développement de son approche de Haute Qualité Artistique et Culturelle des mutations urbaines, ou encore l’urbanisme temporaire avec le copilotage de Spinoza (projet d’occupation temporaire de 12 mois en partenariat avec Plateau Urbain et Smart).

Le troisième pôle est membre fondateur de FAR : 2500m2 à Paris dédiés à l’accompagnement de projets culturels, en partenariat avec Créatis, Groupe SOS Culture, SMart, Illustion & Macadam, Kiss Kiss Bank Bank.

Aujourd’hui, la pression foncière des grandes métropoles questionne la fragilité des opérateurs culturels et bouscule le jeu d’acteurs habituels en s’ouvrant aux promoteurs immobiliers. L’enjeu qui se dessine est celui de la conception de modèles différents, qui concilient au mieux l’impératif économique et l’intérêt général. L’agence a travaillé dans ce sens sur plus d’une vingtaine de projets, à l’instar de la future Maison du Peuple à Clichy, en partenariat avec la Compagnie de Phalsbourg et le Centre Pompidou. Ses membres s’investissent en parallèle dans les réflexions portées par la SCIC La Main 9-3.0, coopérative foncière responsable citoyenne, qui travaille à ces nouveaux modèles.